Faut-il passer au Creative Cloud de chez Adobe ?

Le temps où l’installation d’un logiciel passait par l’insertion d’un CD ou DVD rom sifflotant le débit de ses octets est révolu ! Désormais tout passe par téléchargement. Quel que soit l’éditeur, le « Cloud système » est incontournable. Oui mais quels en sont les contraintes, les avantages et le inconvénients ? Cela coûte-t-il plus cher ? Une petite mise au point s’impose.

La première différence notable est le fait de passer par une abonnement. Fini l’achat d’une licence « ad vitam aeternam », la location règne en maître. A long terme le coût est donc potentiellement plus important surtout si il n’est pas envisagé de faire des mise à jour systématique. Si une licence CS6 Premium coutait 1400€, la location à 60€/mois du Creative Cloud  dépasse le coût d’achat à partir de la troisième année.

Oui mais pour ce prix là les mises à jour sont gratuites… enfin ! inclues dans le prix de la location.

Autre point important la licence est attachée à l’utilisateur et non plus à la machine. Ce qui signifie que la licence peut suivre l’utilisateur sur ces différents poste s’il à la chance d’en posséder plusieurs. Ainsi donc je peux travailler à loisir sur le Mac de mon bureau ou sur mon Macbook Pro perso ou encore sur le PC de Mamie. Bien sûr il n’est pas possible d’utiliser 2 ou 3 poste en simultanés.

Conclusion : Chaque type de licence a ses avantages et ses inconvénients. S’il est rassurant de posséder sa licence et de ne payer qu’une fois, ce système ne sera plus maintenu. headers check . Donc si vous possédez une version CS6 gardez-la précieusement… jusqu’au jour ou votre système n’acceptera plus cette version et vous contraindra à passer à la version CC.